Les musiciens du festival

Maryse Carlin, clavecin, originaire de la région des Pyrenées, et residant actuellement aux Etats-Unis, joue tant en soliste qu'en musique de chambre comme claveciniste et pianiste. Comme soliste avec orchestre, elle a collaboré avec Leonard Slatkin, Roger Norrington et Raymond Leppard et s'est produite au Lincoln Center et au Carnegie Recital Hall à New York. Elle a enregistré Rameau et Forqueray pour Naiad Records ainsi que des oeuvres de Schubert à quatre mains avec Seth Carlin sur un pianoforte Graf. Elle est le directeur de l'Ensemble Kingsbury et enseigne a l'université Washington à Saint-Louis.

Clea Galhano, née au Brésil, est connue pour la variété  de ses interprétations qui vont de la musique ancienne  à la musique contemporaine, ainsi qu’à la musique populaire brésilienne. Elle se produit en tant que soliste et partenaire de musique de chambre en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, au Canada et en Europe. Elle a joué sous la direction de Christophe Hogwood et Nicholas McGegan entre autres, et a enregistré plusieurs disques de musique baroque et brésilienne. Cléa est aussi professeur à Macalester College et directrice du conservatoire de Musique de Saint Paul, Minnesota. Elle donne de nombreux cours d’interprétation aux Etats Unis, au Brésil et en Europe.

Margaret Humphrey, violon baroque, se produit avec de nombreux groupes de musique ancienne aux Etats Unis, notamment Tempesta di Mare de Philadelphie, l'Ensemble Kingsbury de Saint Louis, la Bach Society de Pittsburg ainsi qu avec l'ensemble Lyra de Minneapolis dirigé par Jacques Ogg. Elle joué dans le Festival de Musique Ancienne de Boston, de Regensburg en Allemagne et de San Diego en Californie. En tant que fondatrice de l Ensemble Belladonna, elle a enregistré plusieurs disques sur les labels Dorian et Ten Thousand Lakes.

Ken Kulosa, violoncelle, devient membre de l'Orchestre Symphonique de Saint Louis (USA), après avoir joué avec l'Orchestre de Chicago et l'Ensemble de Musique de Chambre de Chicago. Il est diplomé du Conservatoire de New England a Boston où il a etudié avec Larry Lesser. Ken se passionne pour la musique baroque sur instruments originaux et joue avec plusieurs groupes de musique baroque, dont l Ensemble Kingsbury ; il se produit également dans la série de concerts de musique contemporaine au musée Pulitzer de Saint-Louis, sous la direction de David Robertson.

Hanna Lindeijer, hautbois. Après avoir étudié la flûte a bec au conservatoire d’Utrecht, Hanna Lindeijer a obtenu un Masters en hautbois baroque au conservatoire de La Haye. Elle est invitée a jouer dans de nombreux orchestres tels que celui du Festival d’Aix en Provence, l’Académie Européenne de Musique, l’ Orchestre du 18ème Siècle dirigé par Franz Bruggen, avec lequel elle est allée en tournée dans plusieurs pays dont la Hollande, la Belgique et l’Italie. Hanna enseigne le hautbois baroque au conservatoire d’Utrecht.

Amaia Azcona, soprano, a étudié au Conservatoire Supérieur de Navarre et à la Guildhall School of Music and Drama de Londres. Elle a gagné de nombreuses récompenses dont le Premier Prix au concours de Chant Français Lilian Ash. Amaia est très demandée comme récitaliste, et participe à des festivals prestigieux dans des salles célèbres comme les festival de Beamisnter, Pamplona Accion Festival, le Globe Theater, Wigmore Hall a Londres, la Galerie Nationale à Londres. Elle a reçu une critique enthousiaste du magazine Opéra Now pour sa prestation récente au théatre Etchegaray à Malaga.

 

Olivier Seube, alto, est dipômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'alto de Serge Collot et de Bruno Pasquier ainsi que Geneviève JOY, pour la musique de chambre. Altiste à l'Orchestre Symphonique de la Garde Républicaine de Paris, à l'Association des Concerts Colonne, il est professeur d'alto et de musique de chambre au Conservatoire de Strasbourg puis de Bayonne. Membre du Collegium Musicum de Strasbourg, de l'orchestre « La Follia », soliste au Studio 111 de Strasbourg, il a également fait partie de l'orchestre baroque « L'Arpa Festante » de Munich et des « Musiciens du Louvre ». Il est actuellement l'altiste du quatuor Arnaga et soliste de l'orchestre régional Bayonne Côte Basque.

Claire Zarembowitch, violon, est diplômée du Conservatoire National Supérieure de Musique de Lyon et fut violoniste à l'Orchestre National du Capitole de Toulouse pendant 13 ans. En 1999, elle est nommée professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Pau et violon solo de l'Orchestre de Pau Pays de Béarn. Elle est régulièrement sollicitée dans des formations de musique ancienne, tels l'Ensemble Baroque de Toulouse, l'Orchestre Les Passions et l'Ensemble Baroque Thésis.

Vladimir Waltham, violoncelle, est né dans une famille de musiciens professionnels. Après avoir étudié aux conservatoires de Pau et Toulouse, il intègre l’école de musique Guildhall de Londres ou il obtient un Masters de Musique avec distinction en 2012. L’année suivante, il obtient un prix de la Fondation « Jumpstart » qui lui confie un violoncelle de Nicola Gagliano, sur lequel il joue depuis. Vladimir a déja établi une carrière internationale en tant que soliste, et avec ses ensembles de musique de chambre, le Linos Piano Trio et le quatuor Hiéronymus, avec lesquels il a gagné plusieurs prix internationaux. Il a joué dans les salles telles que Wigmore Hall, Barbican, Queen Elizabeth, St Martin in the Fields en Angleterre, ainsi qu’au Concertgebouw d’Amsterdam, au Sumida Triphony a Tokyo, et au Centre Schönberg de Vienne.

Heidi Tsai, également virtuose au clavecin, fortepiano et au piano, se présente régulièrement en concert sur ces trois instruments. Au sein de l'orchestre elle a collaboré avec Christian Zacharias, Giovanni Antonini, Leonard Slatkin,Robert King, et Nigel North. Sa prestation des Variations Goldberg a reçu des réactions enthousiastes du public et a été enregistrée en live par Catalunya Música. Heidi Tsai est co-fondatrice et directrice artistique du groupe Barcelona Barroc qui est allé en tournée en Espagne avec leur projet le plus récent Chiaroscuro. Actuellement Heidi vit en France et enseigne au conservatoire de Pau.

La violoniste espagnole Marta Ramirez se spécialise dans le violon baroque qu’elle étudie à la Schola Cantorum de Bâle avec Amandine Beyer. Elle a aussi obtenu une licence en violon baroque au Conservatoire de La Haye, et étudié à Londres au Conservatoire de Musique et de Danse Trinity Laban. Elle a collaboré avec des artistes tels que Walter Reiter, Rachel Poger, David Miller et avec les ensembles Accademia Barocca Lucernensis, I Tesori della Musica, Ensemble Ripieno entr’autres. Marta dirige également des ateliers de musique ancienne au Conservatoire Pablo Sarasate de Pampelune

Néréa Berraondo est née à Pampelune, et s’est produite  dans les principales salles d’opéra en Europe. Elle a interprété des rôles principaux tels que Adrastro et Crusea dans Demofonte de Gluck au Theater an der Wien; Lucio dans Catone en Utique de Vivaldi au Theâtre des Champs Elysées ; Malika dans Lakmé au Theâtre Municipal de Santiago du Chili ; La Messagère dans Orfée de Monteverdi au Theâtre Royal de Madrid. Elle a travaillé avec des chefs d’orchestre spécialistes de la musique ancienne , y compris Eduardo Lopez Banzo, Rinaldo Alessandrini, Alan Curtis, Marcelo di Lisa. Elle a récemment enregistré la musique vocale de Biaggio Marini avec son ensemble Aldatu, sur le label Arsis, et Demofonte de Gluck avec Il Complesso Barocco dirigé par Alan Curtis.

 

 

Brian Cummings, contretenor, a étudié la musique baroque a l’université d’Indiana auprès de Paul Elliot, Paul Hillier et  Nigel North. En France il chante avec Les Arts Florissants, Opéra Fuoco, l’Ensemble Européen William Byrd, et l’Ensemble Enthéos. Il a été soliste avec le Dresdner Kreuzchor (Allemagne), aux festivals de Musique Ancienne de Washington et de Bloomington. Il s’est produit avec le Theâtre de Voix, les Pro Arte Singers, et a enregistré avec eux sur Harmonia Mundi. Brian chante également la musique contemporaine, et a fait ses débuts dans l’opéra de John Adams, “El Nino” et « l’Evangile  selon l’autre Marie » à Paris, ainsi que dans de nombreux pays du monde, avec entr’autres l’Orchestre Philharmonique de Los Angelès, et l’orchestre de Tokyo.

Aurélien Delage est claveciniste, organiste et flûtiste. Cette polyvalence lui permet d’évoluer au sein d’ensembles comme Correspondances, Il Gardellino, Le Concert Spirituel ou Les Arts Florissants, tout en menant une activité de soliste en France et à l’étranger (Philharmonie de Paris, Miami Bach Society, festival de Saintes, Bozar Music à Bruxelles, festival Oudemuziek d’Utrecht). Sa discographie au clavecin se compose de quatre enregistrements consacrés à la musique française des XVIIe et XVIIIe siècles, salués par la critique (Diapason d’or, Choix France Musique). Passionné par les répertoires Renaissance et Baroques de l’orgue, Aurélien Delage donne des récitals sur les plus beaux instruments de France : Sainte-Croix à Bordeaux (1748), Saint-Pons-de-Thomières (1771) ou Souvigny (1783).

Diplômée du Conservatoire Régional de Versailles dans la classe de Sylvio Gualda, Chantal Aguer est actuellement timbales solo de l' Orchestre de Pau Pays de Béarn. Directrice de l'Ecole Municipale de musique de Lescar, elle y enseigne également les percussions.

Elle s'est produite au sein de différents ensembles variés et au répertoire éclectique  : ensemble de percussions "Les Pléïades", Orchestre des Concerts Lamoureux, Ensemble Instrumental de Tarbes, groupe Nadau, et participe actuellement à l'ensemble "O". Chantal Aguer est membre fondatrice du Quatuor Art'chai.

Elfa Rún Kristinsdottir s’est fait connaitre en 2006 en obtenant à l’age de 21 ans le Grand Prix, le prix du public, et le prix pour le plus jeune finaliste au concours international Jean Sebastien Bach de Leipzig (Allemagne). La même année, elle gagne le prix de la fondation Pro Europa pour la Culture. Après avoir grandi en Islande, Elfa étudie avec Rainer Kussmaul à Freiburg, puis avec Carolin Weidmann à Leipzig. Elle fait partie depuis 2006 de l’Ensemble Kaleidoscope de Berlin, et le dirige depuis 2008. Elle est aussi souvent engagée comme soliste et leader de l’ensemble « Alte Musik Berlin ». Elle a enregistré plusieurs albums dont des oeuvres de Telemann et les partitas pour violon seul de Bach, pour lesquels elle a reçu des critiques enthousiastes.

Diane Omer, danseuse baroque, est diplômée des conservatoires de Strasbourg et Versailles, où elle étudié avec S. Pfister, P. Cohen-Akenine, B. Rannou, M. Gester entre autres. Elle a suivi les masterclasses d’artistes renommés, en musique (A. Beyer, S. Kuijken, P. Hantaï, S. Gent), comme en danse (M.G. Massé, C. Gracio Moura, G. Poirier) et a joué dans de nombreux ensembles de musique de chambre et orchestres baroques en région parisienne (Collegium de l’OJIF, Bach Collegium Strasbourg Ortenau, CMBV), qui lui ont permis de jouer à la Philharmonie de Paris, ou à la Chapelle Royale et à l’Opéra Royal du Château de Versailles.